[Matières premières] APE, fleuri mou

L’alcool Phényl Éthylique, dit aussi APE pour les intimes, est un incontournable de la parfumerie dont je voulais vous parler depuis un moment.

Bon, je vous l’avoue, le sujet est casse-gueule :-D. Pas facile de vous parler d’une molécule que vous sentez partout, mais au beau milieu d’autre chose, et de vous la faire imaginer ou au moins distinguer seule. Bon, on va essayer…

L’APE est un floral mou. Vous l’aurez compris, c’est pas mon odeur préférée… On la trouve naturellement dans tout un tas de fleurs, la rose en premier, les fleurs printanières également, certaines fleurs blanches. L’APE est bon marché, ce qui explique qu’elle entre donc dans la composition de bons nombres de fleuris fruités, mais aussi dans les lessives et tout les choses qu’on veut parfumer aux fleurs. J’adore de Dior ? De l’APE en pagaille. Ma dernière lessive Dash ? Pareil. Ça m’a particulièrement sauté au nez, dans le dernier Fragonard qui vient de sortir, Iris : allez, si j’étais mauvaise langue, j’y mettrais 80% d’APE… D’ailleurs, tiens, voilà comment on pourrait vous faire imaginer cette matière première : sentez-moi tous ces fleuris gentillets de chez Fragonard, le dénominateur commun, c’est facile, c’est de l’APE.

image

La difficulté complémentaire, c’est qu’à l’état pur, il y a une facette qui ressort pas mal mais qu’on va beaucoup moins sentir dans une composition : c’est la facette jacinthe, un peu crissante, assez verte grasse. On va donc aussi trouver cette molécule dans la gamme des fleuris « verts », ces fleuris qui évoquent le printemps, muguets, jacinthes, lilas et cie…

Bizarrement, il parait qu’il y a aussi de l’APE dans les fromages à pâte molle comme le Maroilles… Le côté miellé un peu gras, un peu lourd de la molécule ressort plus que l’aspect floral dans ce cas…

Référence :

Publicités

A propos Carole

Blogueuse Olfaction(s)
Cet article, publié dans Matières premières, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour [Matières premières] APE, fleuri mou

  1. Isabelle dit :

    Je suis allée voir la fiche wikipédia de ton APE (qui, sur Wikipédia, apparait sous le nom de 2-Phényléthanol, mais c’est bien la même chose, car éthanol = alcool éthylique), et j’ai 2 réflexions :
    – comme je m’en doutais au vu du nom, cette molécule doit être très simple et très peu onéreuse à fabriquer, pas étonnant qu’on en retrouve partout …
    – d’après wikipédia, elle est inoffensive chez l’homme, mais antiseptique, donc un bon conservateur, donc pas étonnant qu’on en retrouve partout …
    Merci en tout cas pour cette info sur cette molécule « passe-partout », dont je lis d’ailleurs qu’on la retrouve dans le vin de Gewurtztraminer ! (coeur avec les papilles)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s