[Envie de fleurs] Lys…

J’étais partie pour faire une chronique « Odeurs croisées », et puis j’ai réalisé qu’il y avait plus de deux lys dont il fallait parler, et que cette famille me plait fort. Donc, petit panorama des lys que j’ai eu le plaisir de sentir jusqu’ici !

image

J’aime les lys, c’est un fait. La trilogie originelle de Baiser Volé de Cartier (je parle de l’eau de toilette / eau de parfum / essence de parfum, pas du truc rose qui n’a rien à faire dans la gamme, à mon sens) illustre très bien la fleur, de fraîchement coupée (l’eau de toilette, très verte) à quasi fanée et très entêtante (l’eau de parfum) en passant par l’âge le plus « équilibré » à mon nez, entre les deux (l’essence de parfum, qui tire sur la vanille, comme la fleur, d’ailleurs). Si vous l’aimez verte, précipitez-vous sur les derniers flacons d’eau de toilette, ils vont être retirés des rayons.

Si vous avez raté Baiser Volé edt, vous pourrez le remplacer (pas au même prix malheureusement) par Vanille Galante, dans la gamme des Hermessence, qui est plus un lys qu’une vanille. Elle a une note « banane Haribo » en ouverture… Je sais, dit comme ça, c’est pas très engageant, mais ça lui confère un côté joyeux et un peu détonnant qui me plait bien.

Gold de Donna Karan (qui est discontinué, c’est-à-dire plus en vente, du moins dans les parfumeries traditionnelles – on le trouve néanmoins sur des sites d’enchères bien connus) est un lys que je trouve crémeux, dense, profond.  

Lily & Spice, de Penhaligon’s, est l’autre regretté des amateurs de lys, puisqu’il n’est plus en vente non plus… Comme son nom l’indique, c’est l’un des plus épicés de la famille : ce côté un peu piquant au nez qui existe dans la fleur est ici travaillé et magnifié. C’est l’un de mes préférés, j’économise mon petit décant !

Il me semble que Lys fumé, sur lequel je confesse un violent craquage, trouve toute son originalité par rapport aux autres lys, en étant combiné avec l’ylang-ylang. En effet, impossible d’enlever de mon esprit le côté solaire de ce lys quand je l’ai sous le nez. A la comparaison avec un autre lys, on a l’impression de ne sentir que l’ylang-ylang ! Et un joli ylang (cette note en parfumerie, a le don de me ravir ou de m’indisposer, au choix… Alors que le lys, quelqu’il soit, me laisse en général une sensation positive). Bizarrement, ce cocktail entre le lys et l’ylang a tendance à me rappeler un punch aux fruits exotiques ! Je ne sais ce qui me donne cette impression.

Lys fumé est l’antithèse de beaucoup de lys de cette sélection, il a un côté bien plus léger, montant, et réussit ce tour de force de pourtant sentir plus fort que la plupart d’entre eux, à proportions égales sur ma peau. Je visualise l’odeur du lys soliflore dans la couleur blanc cassé, c’est un rideau de taffetas, peut-être cousu de fils d’or, épais, dense, qui tombe parfaitement ; quand Lys fumé est un voilage ultra-léger, plus sombre (jaune doré) en organza.

Je retrouve dans mes impressions l’écho d’une critique que j’avais lue avec plaisir ici : Je préfère toujours une originalité particulière à la reproduction, même la mieux réussie, d’une fleur (car, sachez-le, le lys est une fleur muette : pas moyen de récupérer son odeur naturelle, c’est forcément une reconstitution). Lys fumé est très original et me ravit. Dommage qu’il soit si cher.

Lys Fumé :

  • Marque : Tom Ford (Private Blend)
  • Parfumeur :  Shyamala Maisondieu et Rodrigo Flores-Roux
  • Année de sortie : 2012

Références

Publicités

A propos Carole

Blogueuse Olfaction(s)
Cet article a été publié dans Avis parfums, Graals olfactifs, Matières premières. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour [Envie de fleurs] Lys…

  1. Laure B. dit :

    Merci Carole pour ce billet sur cette belle fleur qu’est le lys !
    La trilogie originelle de Baiser Volé de Cartier le reproduit magnifiquement et à un prix raisonnable. Je ne comprends pas très bien la discontinuation de l’edt fort aboutie au profit d’un flanker framboisé sans grande légitimité…

    J'aime

  2. Isabelle dit :

    Tout à fait d’accord avec Laure : pourquoi ôter cette belle EDT aux amateurs de lys « vert » ? (dont je fais partie !)
    Je vais juste ajouter quelques autres Lys à la déjà belle liste de Carole, car j’aime beaucoup cette odeur, même si le lys au naturel peut avoir parfois un aspect entêtant et m’amener à la limite de la nausée, tout comme certains jasmins d’ailleurs (des molécules communes ?).
    C’est d’ailleurs ce que je reproche au Lys Carmin de Van Cleef & Arpels (dans la collection extraordinaire, que je chéris par ailleurs), le coté envahissant et vaguement écoeurant de la fleur ressort trop pour moi. Un des rares lys que je ne peux pas porter …
    Lys Méditerranée de F. Malle est un lys vert, très beau, frais, proche de la fleur avec sa tige, mais pas entêtant. Certains lui trouvent des notes salées, heureusement pour moi je ne les détecte pas vraiment.
    Un Lys de Lutens est aussi assez vert, avec son départ de muguet, il est aussi très doux, grâce à son fond vanillé.
    Je suis étonnée que tu n’aies pas cité le Lys soleia de Guerlain, dans la collection Aqua Allegoria, car il est encore facile à trouver, même s’il semble qu’il soit en train de disparaitre des rayonnages. On est là sur un lys plus solaire (comme son nom l’indique), plus riche, grâce à son association avec l’ylang-ylang.

    Enfin, j’ajouterai le très peu connu (et de plus en plus difficile à trouver) « Les maîtresses de Louis XIV », de Roméa d’Ameor. Louis XIV = fleur de lys, j’imagine que c’est ce qui justifie le nom. J’ai beaucoup d’affection pour ce lys pourtant assez atypique, d’ailleurs curieusement ce n’est pas du lys blanc mais du lys de Malabar (Gloriosa superba) qui apparait dans la pyramide. Il a une ouverture à la fois verte et un peu aqueuse, un effet tige croquante très réussi, puis vient le lys qui reste toujours un peu vert, il y a du narcisse et du muguet aussi, et ça se poudre légèrement vers la fin, de l’iris et des bois légers, vraiment joli.

    Voilà, là on a fait le tour de mes connaissances …

    J'aime

  3. Ping : J’ai retrouvé le lys (pas très fumé) de Tom Ford ! | Olfaction(s)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s