Petit Guerlain – Enfant solaire

  • Marque : Guerlain
  • Nez : Thierry Wasser
  • Date de sortie : 2014

Sur la Toile, on lit plus de commentaires dithyrambiques à propos de la reformulation des anciens classiques de Guerlain, qu’à propos des nouveautés de la maison. Rendons à Wasser (Thierry de son petit nom, le parfumeur de la maison Guerlain) ce qui est à Wasser : oui, il fait probablement des merveilles sur la patrimoine de la maison (quoique personnellement je ne m’estime pas assez calée pour faire l’étude comparative de la même odeur en différentes versions…), mais il crée aussi de très jolis parfums, étonnants, nouveaux.

Si l’Homme Idéal me laisse de marbre (mon homme idéal à moi, il existe et il porte Terre, ne vous en déplaise Thierry), Petit Guerlain, c’est une autre histoire…

RONyPwknRQOO3ag4xf3R_Kinsey

Image issue du site https://unsplash.com/

Bizarrement, ce parfum ne m’évoque pas du tout ce qu’il annonce dans sa pyramide. Pour moi, c’est avant tout un musqué doux très solaire. Il sent comme ma peau chauffée au soleil l’été, après un bon tartouillage de crème solaire. Instantanément, je suis en été ! Et cette évocation est bien plus forte sur ce parfum que sur les parfums qui se revendiquent « solaires » et que j’ai pu tester (Terracotta, Lys Soleia chez Guerlain, Songes chez Annick Goutal et j’en passe) : ces derniers me paraissent bien trop gras, trop lourds, trop vanillés et souvent pas assez monoï , pour me rappeler vraiment les vacances. Cette impression tient probablement du choix de crème solaire, plus ou moins parfumée, que l’on fait… Dans mon cas, j’ai des crèmes solaires très indicées et plutôt de marques dermato (Avène, La Roche Posay, etc…), peu parfumées.

Pas d’évocation du soleil dans la pyramide officielle, mais une note « pistache » que je cherche encore… Ce parfum est peu sucré, pas franchement gourmand à mon nez ; plutôt un peu floral, tout en douceur. Il n’y a pas une note qui dépasse 🙂

Egalement, lié au nom, l’évocation de l’enfance. Là, je suis davantage d’accord… Le musc blanc domine et rappelle les produits de soin pour les bébés, d’autant qu’on sent un peu de fleur d’oranger également (cette même fleur d’oranger qui, associées aux autres notes, prend pour moi ce côté solaire…). Il y a aussi une cohérence basée sur la puissance (très faible) du parfum : s’il tient bien au moins 1/2 journée, voire plus, il reste très léger, un doux voile qui flotte autour de vous sans jamais imposer sa présence ni incommoder. C’est l’un des rares parfums pour lesquels j’autorise un petit pshitt (sur les vêtements) à ma fille.

Un seul défaut à ce cocon de douceur chaleureuse… Son prix. 255 euros pour 250 ml, ça m’agaçait franchement. Depuis peu, un autre flacon est dispo : un 100 ml à 98 euros… Ca reste un investissement. C’est vraiment dommage, d’autant qu’avec la cible visée, les enfants, on touche tant de monde ! Et on a un produit qui n’est pas sucré à outrance, qui est bien construit, bref, quelque chose qui pourrait participer à une éducation olfactive meilleure pour nos petits bouts de choux. Qu’ils aient l’habitude des belles choses… ❤

Publicités

A propos Carole

Blogueuse Olfaction(s)
Cet article, publié dans Avis parfums, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Petit Guerlain – Enfant solaire

  1. overose dit :

    C’est mon parfum doudou, mon loukoum, je l’adore et c’est grâce à toi 😉

    J'aime

  2. Laure B. dit :

    Sur ma peau et à mon nez, il est fleur d’oranger guimauve, très doux et la tenue est tout à fait correcte. Merci pour ce joli billet estival.

    J'aime

  3. Erynie dit :

    Eh bien voici que j’ose enfin laisser un commentaire sur ton blog, que je suis pourtant de très près… 🙂

    Quelle merveille dirait-on que ce petit Guerlain! Voilà qui me donne encore plus envie de le tester, ne serait-ce que parce que tu l’as décrit ailleurs comme étant encore plus joli que Le Plus Beau Jour de Ma Vie.

    Si l’on n’y sent pas la pistache, alors c’est tant mieux (La petite Robe Pétale ne m’a pas donné envie de persévérer). Mais cette odeur « solaire », cette douceur vacancière m’appelle!

    Félicitations à toi pour ces si jolis articles, toujours justement illustrés, et bien choisis.

    C.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s