L’énigme du Musc « chelou »

Je lance un appel aux profesionnelss de la narine qui me lisent (bon, je doute qu’ils soient légion, mais si on n’essaye pas…), pour m’aider à identifier cette note que je retrouve dans beaucoup de parfums…

Et si ça vous branche de jouer avec moi, je vous propose d’essayer vous aussi de mettre le nez sur cette fameuse note que j’ai beaucoup de mal à cerner.

Elle est sortie pour la première fois, à ma connaissance, dans La Panthère de Cartier. Sans faire toute l’originalité de la fragrance, elle est présente du début à la fin, et elle « signe » le parfum, de façon très reconnaissable à mon nez. C’est une sorte de musc, pas vraiment blanc, qui donne un effet rond, velouté, velours… Ca tend un peu vers l’aldéhyde, pour la façon dont ça prend le nez à l’inspiration initiale. Je pense que c’est une note de synthèse, récente, car je ne l’ai sentie nulle part avant La Panthère…

Je l’ai ensuite sentie dans Repetto en eau de parfum. Elle n’est pas du tout présente dans l’eau de toilette, en revanche ! C’est une énorme différence, je dois être très très sensible à cette note, car elle submerge toutes les autres, au point que j’ai du mal à dissocier ces deux parfums. Je ne suis pas la seule… Au test, une vendeuse en parfumerie s’y est cassé le nez (métaphoriquement, je ne suis pas une fille violente, bien qu’un peu farceuse parfois avec les vendeuses).

Il semble que la molécule soit appréciée par Mathilde Laurent, la parfumeuse de Cartier, car je l’ai également reconnue en force dans la nouvelle Heure Perdue (la collection exclusive de la marque)

Récemment, suite à une remarque de Lizzie, j’ai mis le nez sur « La Vie est belle Absolu » : cette note y apparait également, bien qu’un peu en retrait, après l’overdose de sucre qui prend le nez les 2 premières minutes. Il parait qu’elle y est aussi dans le Si intense d’Armani, mais j’ai lâché l’affaire avant 😀

Si ça vous tente d’aller sentir ces parfums ensemble, pour repérer ce fameux « musc chelou », je suis très curieuse de vos impressions !!!

Publicités

A propos Carole

Blogueuse Olfaction(s)
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’énigme du Musc « chelou »

  1. Fred dit :

    Musc cétone ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s