Habit Rouge

  • Marque : Guerlain
  • Nez : Jean-Paul Guerlain
  • Date de sortie : 1965 (50 ans cette année !)

Lors de la synchro du 16 janvier, le thème était : un parfum masculin si vous êtes une fille, et vice-versa. J’ai essayé Habit Rouge.

Je n’ai pas tendance à considérer les parfums suivant leur « sexe », mais celui-ci, et quelques autres, est vraiment un parfum d’homme pour moi, avec le côté un peu « tabou » que ça implique.

A chaque inspiration, ce parfum me crie une seule chose, en fait :

sw-empire-contre-attaqueJE SUIS TON PÈRE !

(Voilà, mon côté geekette vient de ressortir : pour ceux qui n’ont jamais vu Star Wars, il s’agit d’une photo de l’Empire contre-attaque, le 2e film de la série)

En effet, dans mon adolescence, j’avais trouvé qu’Habit Rouge était le plus beau parfum masculin qui soit (je le pense toujours, d’ailleurs), et du coup je l’avais offert à l’homme qui comptait le plus dans ma vie à ce moment-là : mon papa ! Il n’en a jamais changé, et ce parfum est donc pour moi un parfait exemple d’assimilation d’un parfum à une personne. Quand je le sens sur quelqu’un d’autre que lui, ça me perturbe un peu (et ça me donne malgré tout un a priori positif sur la personne, par assimilation, ce qui est sûrement assez idiot).

Du coup, c’est assez perturbant à porter sur moi-même. Et ça le rend très difficile à analyser, d’autant plus que ce parfum est un modèle d’équilibre, de fondu. On va tenter, quand même. J’ai beaucoup lu d’ailleurs qu’il s’agissait aussi d’un exemple académique relativement courant, car la construction notes de tête / coeur / fond est très nette et relativement facile à appréhender pour le novice.

A la vaporisation, donc, les notes de têtes, sont hespéridées, ce qui n’est pas d’une originalité débordante en soi. Mais elles sont dû être fort étudiées, car c’est une explosion d’agrumes qui ne ressemble à aucune autre, et qui me fait identifier ce parfum au premier pschitt.  Elles m’évoquent un pamplemousse rose, pas du tout acide (la pyramide officielle parle de citron vert et d’orange amère).

Sur les notes de cœur, déjà bien ambrées de mon point de vue, là, je suis papa à 100%. Autant les notes de tête peuvent être un peu différentes, autant le cœur est vraiment le même, que ce soit lui ou moi qui le portions. Il parait qu’il y a du patchouli, je n’y suis pas très sensible, ce n’est pas un patchouli très terreux comme j’ai pu en sentir, simplement un parfum qui a du corps, du volume. Il y a aussi un aspect « poudré », sourd, qui est relativement rare chez les masculins d’aujourd’hui, et qui contribue au fondu.

 Le fond me parait assez féminin, ce qui le fait comparer fréquemment à un « Shalimar au masculin ». Si la vanille et le labdanum ressortent davantage, on arrive néanmoins à une synthèse de l’ensemble du parfum, ses notes fraîches et un peu épicées du début étant rappelées, ainsi que les notes de cœur très denses. La frontière entre cœur est fond n’est pas très claire pour moi.

J’adore Habit Rouge. Je t’aime, papa <3.

Publicités

A propos Carole

Blogueuse Olfaction(s)
Cet article a été publié dans Avis parfums, Madeleines de Proust. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Habit Rouge

  1. Laure B. dit :

    Quel bel hommage touchant à ton papa !
    J’aime bien l’Habit Rouge sur moi. C’est un rare masculin qui évolue favorablement sur ma peau avec la série des Dior Homme.
    Bon demi siècle à Habit Rouge et merci pour ce billet bien illustré.

    J'aime

  2. Viviane dit :

    émouvant cet hommage et analyse fine de tes ressentis et émotions 😉

    J'aime

  3. Alain dit :

    Merci. Je suis sous le charme! Dadda

    J'aime

  4. Isabelle dit :

    Haaa, mon premier masculin, porté sur les bancs de la fac !

    J'aime

  5. nounousandra dit :

    Très bel article !!!! J’aurais aimé que mon papa porte un parfum qui aurait pu me faire penser à lui (oulala, ca fait genre il n’est plus de ce monde, si si mais il n’a jamais aimé porter du parfum) je ne le connais pas mais tout le monde le trouve merveilleux, donc il faudra que je le sente à l’occasion !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s