Graines de lin

Vous connaissez sûrement le réflexe de Pavlov ? A la base, c’était une expérience avec un chien. On fait retentir une sonnerie au moment de lui donner sa nourriture. En quelques jours, le chien va saliver à l’audition de la sonnerie, même si on ne lui donne pas à manger après…

Les odeurs sont un puissant générateur de réactions « pavloviennes ». La preuve :

J’ai acheté il y a quelque temps une bouillotte en graines de lin. Blague à part, je vous conseille, ça reste chaud super longtemps, et on peut s’allonger dessus. Une bénédiction absolue en cas de mal de dos, torticolis et j’en passe. Ou simplement pour les frileuses comme moi qui mettent 2 heures à se réchauffer dans leur lit, quand Monsieur n’est pas là.

Le truc, c’est que les graines de lin, surtout quand elles sont chaudes, émettent une odeur assez puissante. Pas agréable ni désagréable, en soi, c’est assez inusité, un peu beurre, un peu foin. Pas vraiment l’odeur habituelle des céréales, mais un côté pain chaud, tout de même.

Mais depuis que j’ai cette bouillotte, l’odeur des graines de lin est synonyme du bien-être qui m’attend dans 4 minutes, le temps qu’elle chauffe au micro-ondes. Je me réchauffe presque, rien qu’en la respirant. Le pied.

436

Publicités

A propos Carole

Blogueuse Olfaction(s)
Cet article, publié dans Madeleines de Proust, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Graines de lin

  1. Isabelle dit :

    Mmmmm, les graines de lin, miam ! J’en utilise en cuisine, j’ignorais qu’on en faisait des bouillottes mais j’imagine très bien l’odeur qu’elles doivent dégager en chauffant, ce coté un peu gras mais qui rappelle le pain en effet. C’est plein de bonnes choses, le lin, des oméga-3 en particulier (mais ne mange pas tes bouillottes, on trouve facilement des graines en vrac maintenant)
    Dans la région de Dieppe, il y a beaucoup de champs de lin, la culture traditionnelle a repris du poil de la bête avec la demande en textile ; lorsqu’ils sont en fleurs, c’est une pure merveille, un bleu absolument unique …

    J'aime

  2. Lizzie dit :

    Entièrement d’accord avec ton ressenti « une odeur assez puissante, un peu beurre, un peu foin ». A l’usage, cette odeur a fini par me m’écœurer un peu, je préfère désormais les bouillottes remplies de noyaux de cerise, l’odeur est plus neutre !

    J'aime

  3. nounousandran dit :

    Je connaissais cette expérience avec un cheval, mais je ne connaissais pas le nom ! Je ne connais pas non plus l’odeur des graines de lin…. Mais tu as tout à fait raison, en fait les souvenirs fonctionnent dans les deux sens, les bons et les mauvais en ce qui concerne les odeurs. Il faut que je puisse sentir ces fameuses graines, à ce que vous dites cela à une odeur très particulière

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s